Actualité

Cinelatino au Cratère du 21 mars au 3 avril 2012

cinelatinoPour télécharger le programme complet, rendez vous sur le site du Cratère : www.cinemalecratere.com/programmes









sonhos-roubadosDimanche 25 mars à 17h40 : séance en présence du chef opérateur Walter Carvalho
Sonhos Roubados
de Sandra Werneck - Brésil 2009 – Int : Nanda Costa, Amanda Diniz, Kika Farias...1h30 - VOST
Jéssica, Daiane et Sabrina sont trois adolescentes d'une favela de Rio de Janeiro. Pour gagner un peu d'argent, elles se prostituent occasionnellement. Et malgré les problèmes du quotidien, elles ont les mêmes rêves que toutes les adolescentes. Elles essaient de garder le sourire et de continuer à rêver à un monde meilleur...
"Sans jugement moral et avec une empathie lucide, la réalisatrice filme ses héroïnes dans l'opiniâtreté de leur jeunesse, leur innocence malmenée et leur solidarité infaillible. Parvenant à tracer un chemin touchant et solaire dans cette logique de désolation." Positif
l-artisteLundi 26 mars à 20h45 : imagopublica présente... en compagnie de Guy-Claude Marie
L'Artiste
de Mariano Cohn, Gastón Duprat - Italie, Argentine 2011 – Int : Alberto Laiseca, Sergio Pangaro, Andrés Duprat..1h30 - VOST
Jorge Ramirez, infirmier dans un service de gériatrie, acquiert une grande renommée grâce aux dessins qu'il propose à une galerie. Mais l’auteur de ces œuvres est en fait Romano, un de ses patients souffrant d’une forme d’autisme...
"L'Artiste séduit par une mise en scène très graphique, très élégante, par la pertinente mélancolie, la cruauté légère qui s'en dégage. On retrouve avec bonheur la patte des réalisateurs Mariano Cohn et Gaston Prat, leurs cadrages drôles, audacieux, explicites, leurs plans fixes qui laissent se déployer le détail, l'infime." Le Monde
las-acaciasMercredi 28 mars à 18h : séance en présence de l'acteur Germán De Silva
Las Acacias Caméra d'Or Festival de Cannes 2011
de Pablo Giorgelli - Espagne, Argentine 2011 – Int : Germán De Silva, Hebe Duarte, Nayra Calle Mamani..1h25 - VOST
Sur l’autoroute qui relie Asunción à Buenos Aires, un camionneur doit emmener une femme qu’il ne connaît pas et son bébé. Ils ont devant eux 1500 kilomètres, et le début d’une belle histoire...
"Une oeuvre universelle et évidente, le film le plus beau et le plus simple de ce début d'année." Les Inrockuptibles
los-herederos1Jeudi 29 mars à 20h45 : séance en compagnie de Bernard Chamayou
Los Herederos
de Eugenio Polgovsky - Mexique 2008 – 1h20 - VOST
Dans les campagnes mexicaines, dès l’enfance, on commence le travail. Ces jeunes, comme leurs ancêtres, sont pris dans un combat quotidien pour survivre. Histoire d’une pauvreté dont on hérite, de génération en génération. Des enfants jouent, vivent, aiment, pleurent et rient, mais surtout travaillent, produisent et travaillent encore. En l’absence de tout commentaire, mais pas de point de vue, ce film nous rend témoin de la violence qui leur est faite, de la richesse des sentiments qui est la leur, de leur créativité, de la misère dont ils sont les héritiers.
"Magnifique film du mexicain Eugenio Polgovsky, Les Héritiers, qui rassemble en quatre-vingt-dix minutes un journée dans une zone rurale de son pays. Voilà, crûment, sans pathos ni misérabilisme, ce à quoi les dizaines de milliers de candidats à l'immigration clandestine veulent échapper."  Libération