150-ans-bandeau

Outils pédagogiques

Education civique, écocitoyenneté : Des supports pédagogiques au service des vos projets (cd, dvd, expos, fiches péda,, ateliers d’écriture, cartes de la fraternité, théâtre interactif…)

Expositions – Ligue de l’enseignement 31


Le pass partout lycéen, une exposition interactive pour comprendre et agir dans son lycée.
16 panneaux, 1 plan, 2 jeux de cartes « mission », un livret d’accompagnement, un tableau de progression
Conçue et réalisée en 2008 par le groupe national «formation des délégués d’élèves » de la Ligue de l’enseignement, elle a pour buts d’informer les lycéens sur les lieux et personnes ressources dans et autour du lycée pour conduire des actions citoyennes, leur faire mieux connaître les instances et le fonctionnement de leur établissement, favoriser le dialogue et les échanges sur la vie lycéenne.

• Histoire et actualité de la laïcité
(21 panneaux 70 x 100 cm) réalisée par Vivre en Europe, la Ligue de l’Enseignement et Solidarité Laïque. Thèmes abordés : La loi 1905, Une longue marche vers la liberté d’esprit, Une réponse à l’intolérance, Une réponse au cléricalisme, Vers la laïcisation de l’Etat, L’éducation gratuite - laïque et obligatoire, Les conditions de l’adoption de la loi, Une loi appliqué avec mesure, La laïcité acceptée, Le dualisme scolaire (public-privé), Un cadre juridique, Une référence au-delà de nos frontières, Une philosophie politique, La garantie du pluralisme, La neutralité des services publics, L’égalité des convictions, Les signes et les manifestations, La science et les mœurs, Liberté d’expression et prosélytisme, Liberté égalité fraternité.

• L’esclavage

• Images des colonies
(10 à 20 affiches 120 x 150 cm) Exposition réalisée par la Ligue de l’enseignement, l’Association pour la connaissance de l’histoire de l’Afrique contemporaine, le FAS et le Ministère de la Culture.
L’exposition montre comment au fil des images de propagande et de publicité ont été représentés en France les peuples colonisés tout au long du siècle, et ce qu’il reste aujourd’hui de ces représentations.

• Histoire de l’immigration au XX° siècle
(20 affiches 80 x 120) exposition de photos et de textes, réalisée par la Ligue de l’Enseignement et le Musée d’Histoire Contemporaine. Au fil de cette exposition, on apprend à connaître l’histoire des différentes communautés qui ont par vagues successives contribué à forger l’identité française actuelle.

•1901 – 2001, centenaire de la liberté de s'associer :
(15 affiches 50 x 98) réalisée par la Ligue de l’Enseignement.
Une rétrospective de la liberté d'association avec en fil conducteur, les grandes étapes de l'histoire de la Ligue de l'Enseignement.

• Participation des étrangers au combat de libération de la France et dans la résistance (1939-1945)
(15 affiches 80 x 120) exposition réalisée avec le soutien du Secrétariat national aux anciens combattants, du FAS, de l’assemblée nationale et du Ministère de la Culture et de la Communication.
Souvent occulté, le rôle de la FTP-MOI (main d’œuvre immigrée) a été déterminant dans la libération du pays. A Toulouse la 35ème brigade FTP-MOI, en organisant des réseaux d'évasion et des opérations commando, a été le fer de lance du combat contre l'occupant nazi et le régime de Vichy. Aujourd'hui, alors que les immigrés sont de nouveau montrés du doigt, il est bon de se rafraîchir la mémoire…

• Racisme au microscope
12 panneaux (120 x 80) expliquent les réalités du racisme dans l’histoire, démontent les idées fausses, et incitent à la réflexion.

• Les Droits de l'enfant
12 affiches (80 x 60) illustrent les droits de l’enfant (naissances des droits de l’enfant, Convention internationale…). Ils dénoncent aussi les atteintes à ces droits et constituent des supports efficaces de débat. Principaux thèmes abordés : La naissance des droits de l’Enfant- La Convention internationale des Droits de l’Enfant - L’égalité des chances - Les enfants et la guerre - Le travail des enfants - Droits au repos et aux loisirs - Le droit des enfants à l’éducation et à la formation (devoir des adultes) - Le droit à la famille - Le droit de se nourrir et le droit à la santé - Le droit à une identité et une nationalité - Le droit de s’exprimer et de communiquer. Exposition réalisée par la Ligue de l’Enseignement.

L'énergie, quels choix pour demain ? La troisième exposition du photographe Yann Arthus-Bertrand sur les enjeux du développement durable est consacrée à la question énergétique. Elle comporte 19 posters couleurs : Affiche 1. Tout a commencé avec le Soleil, Affiche 2. Les êtres vivants et l’énergie, Affiche 3. L’énergie au service de l’Homme, Affiche 4. Du charbon à la machine, Fiche 5. L’essor des énergies renouvelables, Fiche 6. Pétrole, la pénurie annoncée, Fiche 7. Le bois et ses limites, Fiche 8. Le pouvoir de l’atome, Fiche 9. L’eau, source d’énergie, Fiche 10. L'océan, une puissance inexploitée, Fiche 11. Les promesses du vent, Fiche 12. L’énergie du cœur de la Terre, Fiche 13. Une pollution sans frontières, Fiche 14. Économisons nos ressources, Fiche 15. Quand le climat se réchauffe, Fiche 16. Des énergies sources de conflits, Fiche 17. L’énergie, des ressources mal réparties, Fiche 18. L’énergie, indispensable à la vie, Fiche 19. L’Énergie à tout prix


Là où je vis, j’agis (8 panneaux 40 x 95 et un livret d’accompagnement) réalisée par l’ADELS (Association pour la Démocratie et l’Education Locale et Sociale) avec le soutien du Ministère de la Jeunesse et des Sports.
Cette exposition est un outil pour faire découvrir aux jeunes l’institution municipale. Elle n’est qu’un premier support pour aborder avec eux les questions de citoyenneté locale.


Chaque exposition fait l’objet d’une convention de prêt et peut être animée par un de nos intervenants.
Informations – renseignements : Philippe Tél. 05.67.20.60.34

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
31, rue des Amidonniers – BP 10906
31009 TOULOUSE CEDEX 6

DVD

Deux DVD sur la laïcité:
La Séparation
Ce documentaire-fiction de 85 minutes est composé de larges extraits des débats parlementaires préalable à la loi de 1905 dite de séparation des Eglises et de l’Etat. Cinq grands acteurs incarnent les principaux intervenants. Le DVD inclut aussi des biographies, des entretiens, une chronologie et un making off.


100 ans de laïcité
Ce DVD interactif rassemble plus de 200 séquences thématiques. L’ensemble, d’une durée de plusieurs heures, traite de façon dynamique et moderne de tous les aspects de la laïcité.

Prévention VIH/sida :
Pour la vie
dvd réalisé en 2005 par Sidaction dans le cadre de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida. Ce support permet d’élaborer une parole constructive et de nouer le dialogue avec les jeunes (en classe ou en dehors) dans le cadre de la prévention VIH/sida.

Animation d'Ateliers d'écriture dans le cadre de projets pédagogiques

Se réapproprier l’acte d’écrire


Un atelier d’écriture, c’est quoi ?
Un atelier d’écriture est un dispositif construit et animé, destiné à ce que chaque participant se réapproprie l’acte d’écrire. Les ateliers prévoient des phases de travail (variables selon le type d’atelier) qui peuvent alterner des moments de travail collectifs, individuels, et en petit groupe. L’atelier utilise la contrainte dans sa dimension libératoire et ludique, et débouche nécessairement sur toutes formes de socialisation ou de publication.

Pourquoi un atelier d’écriture ?
Pour susciter un autre rapport à l'écriture, plus libre, plus ouvert, l'atelier d'écriture, par son aspect ludique et convivial, rend l'écriture plus accessible, là où il peut y avoir peurs et blocages. Des consignes aident à démarrer le processus d'écriture, à jouer avec les mots, à travailler la langue. L'atelier d'écriture permet aux personnes qui le pratiquent de prendre confiance dans leur capacité, à s'exprimer par l'écriture. Chaque atelier donne lieu à une réalisation collective : livre artisanal, journal d'écritures, exposition..., ou peut se mener en complément d'un atelier théâtre, photo ou vidéo.
Pour instaurer d'autres rapports entre les personnes, l'atelier d'écriture se fonde sur des notions essentielles de respect, de liberté, et de «non-jugement». Les textes produits dans l'atelier ne sont jugés en fonction d'aucun critère. Cela permet aux individus d'écrire sans ce souci constant du regard de l'autre sur ses réalisations.
Pour affiner la réflexion… l'atelier d'écriture aide à susciter et approfondir les idées et les ressentis, par le passage à l'écrit, et la réécriture. La confrontation, le frottement aux textes des autres participants ou aux textes d'auteurs, contribue également à cet enrichissement, à cet échange permanent.
Pour se révéler, l'atelier d'écriture met en jeu et révèle des processus personnels. On se surprend, on se découvre des capacités, mais également des sentiments, sensations, idées qui naissent dans le cours de l'écriture. Se révèle aussi une capacité à écouter, à être avec les autres. Tous, dans l'atelier sont égaux, et considérés comme tels.
Pour qui ?
Pour tous, donc. La Ligue de l ‘enseignement 31 propose ses ateliers en milieu scolaire (écoles, collèges, lycées) et dans le cadre de stages d'insertion. Les projets d'atelier sont montés et menés en partenariat avec les équipes des structures, et en fonction de leur demande. Le groupe doit être constitué de personnes volontaires (de 6 à 12 pers.) Le calendrier des séances est établi en fonction des disponibilités de la structure.
CONTACT : Philippe Rulié, Ligue de l’enseignement 31 : 05 67 20 60 34, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Atelier : concevoir créer et animer un journal

Finalité :
Permettre aux participants (lycéens, animateurs, bénévoles associatifs…) de s’approprier des savoirs, savoir-faire et savoir-être journalistiques, afin de les réinvestir dans leurs pratiques.

Objectifs :
Permettre aux participants :
- de s’approprier la démarche du projet journal
  1. Prendre conscience des grands principes de communication orale et écrite (écoute active, report de la parole, circuits de lecture…).
  2. Prendre conscience des contraintes liées à l’organisation d’un tel projet et à les anticiper
  3. Analyser les intérêts pédagogiques des différentes étapes de la création d’un journal.
- d’acquérir des savoirs et des savoir-faire relatif à la réalisation d’un journal
  1. Ecrire pour être compris : s’initier aux techniques rédactionnelles et aux différentes genres journalistique (brève, reportage, interview, portrait…). La structure de l’article : les niveaux de lecture. Les différents types de plans. L’angle…
  2. S’initier à la conception d’une maquette, à la mise en page et au secrétariat de rédaction.
- de mener une réflexion critique sur sa pratique (de lecteur, d’apprenti journaliste,…).

Intérêt pédagogique du journal :
Concevoir, créer et réaliser un journal est un véritable projet qui requiert de l’éthique, de la rigueur, de l’organisation et beaucoup de travail.

C’est un support qui permet d’optimiser :

- l’expression écrite (production de textes à caractères expressif, ludique, informatif, incitatif ..., écriture de presse, mise en page, illustrations)
- l’expression orale (comité de rédaction, travaux de groupes,…)
- l’apprentissage de compétences transversales (apprentissage de la vie sociale, écoute des autres, désir de connaître et envie d’apprendre, acquisitions de méthodes de travail, …)

C’est un outil d’éducation aux médias et à la citoyenneté (liberté et devoir d’information, prise de responsabilités, développement du sens critique, ouverture sur le monde…) et de lien social.

Contenu :
Les thèmes suivants peuvent être abordés :
  • Qu’est-ce qu’un journal ? Brève histoire de la presse écrite.
  • Rôle, fonction, éthique et dérives …
  • Journaux, et citoyenneté : les enjeux de l’éducation aux médias
  • Les différentes phases du projet journal : conception, organisation, réalisation, diffusion.
  • Les contraintes liées au journal : la lisibilité, l’écriture journalistique, : des contraintes imposées par le lecteur, maquette+habillage au service de la lisibilité et de la ligne éditoriale, la réglementation …
  • Rédiger un article : travail à partir des techniques rédactionnelles journalistique
  • Créer une maquette
  • Mettre en page un article
  • Définition de la pédagogie du projet et exigences liées à la réalisation d’un journal avec des jeunes, des adultes...
· Panorama de la presse écrite et impact d’Internet sur le renouvellement de l’information.
· Le journal comme support pédagogique : les compétences développées par la création d’un journal.

Méthode pédagogique
Travail d’animation de groupe dans un cadre non-jugeant faisant appel à la responsabilité et au respect de chacun. : avec un peu de didactique et beaucoup de pratique. La réalisation d’un journal étant par essence un travail d’équipe, l’animateur favorisera au maximum la dynamique de groupe et les choix collectifs.
- Analyse de la presse.
- Exercices pratiques et mise en situation. Les participants seront amenés à expérimenter différents aspects : d’un article, sur le fond (recherches, recueil et vérifications des informations) et sur la forme (genre, niveaux de lecture, plan, angle,…) d’un journal (ligne éditoriale, rubricage, mise en page, charte graphique).
- Analyse critique et débat sur les productions réalisées.
- Pour compléter la formation, des fiches techniques, grilles d ‘analyse et des bibliographies seront remises aux stagiaires.
CONTACT : Philippe Rulié, Ligue de l’enseignement 31 : 05 67 20 60 34, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Prévenir violence et les discriminations : Agir pour le respect de soi et des autres

OBJECTIFS GENERAUX
- Lutter contre les discriminations : raciales, ethniques, sexistes, physiques…
- Favoriser « le vivre ensemble » et l’intégration de chacun dans la collectivité.
- Eduquer à la citoyenneté et valoriser les apports de chacun dans le projet social.


PUBLICS VISES
Elèves du collège au lycée (de la sixième à la terminale)
La méthode d’animation ainsi que les supports sont adaptés aux élèves, en concertation avec le ou les professeurs impliqués dans l’action.


OBJECTIFS SPECIFIQUES
- Sensibiliser les jeunes aux difficultés mais aussi aux intérêts du vivre et travailler ensemble.
- Imaginer et expérimenter avec eux des solutions pour se sentir mieux en classe et au collège (résolution de conflits, expressions des besoins, coopérations,…)
- Développer les capacités personnelles d’écoute, d’expression, d’argumentation, de communication et de négociation des élèves.
-- Développer leurs capacités d’actions collectives et de décision, analyser les situations antagoniques dans leur contexte global, exercer une responsabilité (mes droits sont aussi ceux des autres, mes devoirs et obligations aussi), coopérer.


METHODES
Nous partons toujours du vécu et des représentations des élèves. Les individus sont d'autant plus libres et responsables qu'ils sont associés à la réflexion et à la formulation des solutions. Mais l’information seule ne suffit pas toujours à générer ces prises de conscience. C’est pourquoi nous utilisons des méthodes actives : mises en situation, études de cas, jeux, simulations qui permettent l’analyse des comportements individuels et collectifs, l’évaluation des résultats.
- A partir de situations «conflictuelles» auxquelles sont confrontés les élèves et les éducateurs nous procédons à l’analyse de ces situations et à leur mise en question, puis à leur mise en débat et à la recherche collective de solutions.
- Nous pouvons aussi avoir recours à la médiation culturelle.
Notre action s’articule autour de trois principaux modes d’interventions en fonction de la demande de l’établissement, de sa problématique, de l’âge des élèves et du temps et des moyens d’intervention. Ils permettent de mettre les enfants et les jeunes en situation d’action-réflexion, de valoriser et socialiser leur travail. - Pour optimiser les conditions de l’animation, nous préconisons un travail en groupes de 10 à 15 élèves par formateur (certains temps pourront néanmoins se faire en grand groupe).


1/ Le théâtre interactif : il permet de travailler à partir du vécu et des représentations des jeunes, de prendre conscience des enjeux et mécanismes qui se nouent et d’envisager des solutions collectives. Par son aspect interactif et collectif il permet d’aborder des sujets graves et de rechercher ensemble des solutions à des cas concrets qui peuvent se poser à chacun d’entre nous.
Un temps d’échange collectif, pour essayer de faire face ensemble, avec la distance nécessaire, à ces situations quotidiennes d’oppression (propos ou attitudes racistes ou discriminatoires…)


2/ La discussion-débat à partir d’un support : film, expositions, photolangage… Permet d’aborder la question du racisme et des discriminations par un angle plus distancié. Parfois pas toujours adapté aux représentations et au vécu des élèves. En revanche il permet un apport de connaissances, de repères et de questions qui peuvent être repris et approfondis en classe.
Les thèmes et les angles (droits de l’homme, histoire, immigration, colonisation, fascisme, apartheid, ségrégation, …) sont choisis en concertation avec le professeur.


3/ La création : sous la forme d’ateliers : atelier d’écriture (poésie, slam), réalisation de film, dossier de presse, émissions radios (reportages…), d’expositions ou de jeux ou de projet pédagogique sur les causes, conséquences, moyens de lutte contre le racisme et les discriminations.
Intéressant d’un point de vue pédagogique car les élèves sont en position de recherche, d’analyse et de production. Nécessite un travail sur plusieurs séances.

Ressources en ligne

- La laïcité à l'usage des éducateurs : www.laicite-educateurs.org
- Un blog sur les Cartes postales de la Fraternité, pour sensibiliser les jeunes à la lutte contre les discriminations : http://action31.unblog.fr/

Informations – renseignements :
Philippe Tél. : 05 67 20 60 34

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
31, rue des Amidonniers – BP 10906
31009 TOULOUSE CEDEX 6