• Ariane, Centre d'accueil d'urgence

    Au centre de la Ligue à Mondonville

    Ariane, Centre d'accueil d'urgence

    Le Conseil départemental, pilote de la protection de l’enfance, a ouvert, lundi 30 mars, un centre d’”accueil d’urgence solidaire“ au Domaine d’Ariane à Mondonville, à destination des enfants en difficulté, en lien avec la Ligue de l’Enseignement et l’ANRAS (Association nationale de Recherche et d’Action Solidaire).

    Ce nouveau dispositif de 200 places, exceptionnel et temporaire, permet d’accueillir provisoirement les enfants âgés de 3 à 18 ans, qui relèvent des situations suivantes :

    • enfants dont les parents sont hospitalisés (COVID-19 ou autres maladies nécessitant une hospitalisation) et ne pouvant s’occuper d’eux;
    • enfants devant être placés en urgence pour situation de maltraitance ou de danger, se révélant suite au confinement ;
    • en relais des assistants familiaux (familles d'accueil) pour qui la prise en charge des enfants placés par l’ASE (Aide sociale à l'enfance) n’est plus possible pour raison médicale ou rendue compliquée par le confinement.

    Une équipe pluridisciplinaire de 7 professionnels volontaires et spécialisés dans la protection de l’enfance (psychologues, infirmières puéricultrices, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs spécialisés, moniteurs éducateurs, etc.) est mobilisée sur place pour accueillir les premiers jeunes. Un médecin référent pour la protection de l’enfance assure également le suivi des situations au jour le jour.

    Le Département, qui assure la coordination de cet "accueil d’urgence solidaire" en lien avec ses partenaires, veille au respect strict des mesures de précaution pour les personnels et du protocole d’urgence en cas de jeunes contaminés au sein de cet établissement.

    > Informations pratiques : accueil-urgencesolidaire31@anras.fr

#Remojeunes, l’accélérateur de projets pour les jeunes de 16 à 29 ans

#Remojeunes, c’est pour qui ?

Pour tous les jeunes de 16 à 29 ans sans emploi et déscolarisés avec des idées ou pas, des projets, des envies et qui seraient certainement motivés grâce à un soutien, une écoute, un référent. #REMOJEUNES a été imaginé simplement pour les rencontrer, donner un coup de pouce à leurs projets (social, professionnel, culturel, sportif, expérience à l’étranger…) ou juste pour les aider à y voir plus clair sur leurs possibilités et leur avenir.

#Remojeunes, comment ça marche ?

Après une prise de contact par mail ou téléphone avec le référent #Remojeunes le plus proche de son domicile, une rencontre est proposée pour faire connaissance, pour commencer à échanger. L’idée est ici d’écouter, de comprendre, d’orienter, de co-construire et de motiver, de remotiver.

Les entités qui portent #Remojeunes ?

9 structures (Mission Locale Haute-Garonne, Mairie de Colomiers, FACE Grand Toulouse, Fédération du bâtiment et des travaux publics 31, Ligue de l’enseignement 31, et l’Université Fédérale de Toulouse MP, UT1 Capitole, UT2 Jean Jaurès et UT3 Paul Sabatier ont uni leurs forces pour repérer ces jeunes dits « invisibles », pour capter leur attention et pour leur donner envie d’agir.

#Remojeunes, c’est le bon plan pour mettre des paillettes dans leur vie !

Bienvenue

Mouvement laïque d'éducation populaire, la Ligue de l'Enseignement de la Haute Garonne est au service des associations. Membre de la Ligue de l'enseignement, elle a pour ambition de combattre l'égoïsme et l'individualisme à travers l'action citoyenne et collective.


La Ligue de l'Enseignement de la Haute Garonne a également pour objectif de mettre la culture et l'éducation de tous au service de la Démocratie, pour plus d'égalité, de liberté et de solidarité. Ses moyens : l'animation, la formation, la publication, la production culturelle.

Nous vous souhaitons bonne lecture sur notre site...

28. 03. 2020

Associations & COVID-19 : quels impacts ?

Le Mouvement Associatif se mobilise

Associations & COVID-19 : quels impacts ?

Quelles sont les conséquences de l’épidémie Covid-19 sur l’activité de votre association? De quels soutiens et accompagnements avez-vous besoin pour faire face ?

Pour le savoir, Le Mouvement associatif, dont la Ligue de l'enseignemnet est membre, lance une enquête avec l’appui de Recherches et Solidarités. Il s’appuiera sur les réponses pour plaider la cause du secteur associatif auprès des pouvoirs publics.L’objectif est d’obtenir des mesures exceptionnelles de soutien afin de permettre aux associations, déjà fragilisées par le passé, de faire face à la situation actuelle et de préparer la relance de l’activité. Plus les réponses seront nombreuses, plus l’état des lieux sera précis et exhaustif, et plus notre plaidoyer aura du poids.
Répondez à l'enquête en cliquant ici.

Nos www

Nos partenaires

Occitanie FSE 01 Mairie de Toulouse  cd31
 
drapeau UE mention pon 14 20